Vinocamp Cognac

J’ai eu le très grand plaisir de participer à la dernière édition du Vinocamp qui a eu lieu les 12 et 13 janvier 2013 à Cognac. Il s’agit de ma troisième participation à cet événement qui se tient environ quatre fois par an, dans des lieux différents, avec l’appui en général des interprofessions locales.

Le principe du Vinocamp est l’opportunité pour une communauté d’intérêt commun, le vin, de faire partager des pratiques innovantes en terme de commercialisation, et l’utilisation à cette fin des technologies de l’information par le biais du commerce en ligne, des réseaux sociaux, des blogs. Cet événement s’adresse avant tout aux producteurs de vins ou aux interprofessions les représentant, et aussi aux sociétés de marketing et de commerce en ligne, aux cavistes, aux community managers, aux journalistes et bloggeurs, aux experts en technologie de l’information, populations totalement éclectiques et complémentaires. Les participants se retrouvent ainsi tous dans un environnement très enrichissant et bénéficient de l’apport lié à l’expérience de chacun.

Ce concept a été impulsé par Miss Vicky Wine et Grégoire Japiot voici plus que deux ans. Il est, je crois, extrêmement novateur et tout à fait original. Il présente un potentiel très fort en terme de marketing et communication. Il ne concerne à ma connaissance que peu de professions, hors agro-alimentaire ou informatique.

Le principe, venant de celui des Barcamps aux US, est d’offrir durant une première journée l’opportunité jusqu’à 100 participants, d’échanger au sein d’ateliers participatifs sur un ensemble de thèmes dont on trouvera un certain nombre d’exemples ci-dessous.

Photo 1548 Photo 1549

Thèmes du Barcamp Cognac

Ces thèmes sont organisés en groupes d’ateliers qui se déroulent en parallèle et suivis d’une restitution des discussions en séance plénière. Les discussions sont totalement ouvertes et spontanées. Elles sont animées par un modérateur qui doit s’assurer que les échanges restent bien dans le thème. Les thèmes sont définis en tout début de chaque Vinocamp, à la suite de la sélection des organisateurs d’un certain nombre de propositions mises en ligne préalablement sur le forum de l’événement. Les réseaux sociaux, notamment Twitter, sont utilisés pour relayer l’information en instantané, permettant à ceux qui n’ont pas pu participer à l’événement d’être tenus informés de la teneur des échanges.

La seconde journée est consacrée à la visite de producteurs. Cette fois ci, il s’agissait du producteur de Cognac De Luze qui nous a fait visiter sa distillerie. Un dîner informel est souvent organisé la veille de la première journée. Celle-ci se termine par un événement festif aussi chez un producteur ou un sponsor, là chez Meukow. A noter que tout Vinocamp est ouvert à tous, l’inscription y est gratuite selon un protocole premier inscrit premier servi.

Ce dernier Vinocamp a été l’occasion de découvrir le monde du Cognac que je connais très peu. Le marché en France ne représente qu’environ 4,5% du chiffre d’affaire total. Ce sont les US qui reportent la plus grosse part du marché avec jusqu’à 30%, suivi de la Chine. Les pratiques de consommation sont bien différentes de l’image que l’on a, à savoir le cognac en digestif lors de grandes occasions. Aux US les rappeurs ont véhiculé depuis la fin des années 80 l’image du Cognac comme étant la boisson alternative au Whisky traditionnel. Le Cognac se consomme en cocktail plutôt en long drink, à 70%, voire 80%, totalement surprenant pour les non initiés. La politique des maisons de Cognac serait maintenant de se positionner vers ce type de pratique. Ce qui me pose la question de la spécificité des producteurs, des maisons, ne va-t-on pas vers la standardisation d’un produit, réservé à l’export ? Et quid des petits producteurs qui souhaitent rester dans la spécificité d’un produit ?

Concernant l’usage de technologies de l’information, l’interprofession est sensibilisée à la question. Cet événement a permis de créer une réelle impulsion et de faire prendre conscience aux maisons de Cognac et aux petits producteurs des opportunités offertes par le commerce en ligne et les réseaux sociaux.

Et voici quelques photos de la visite des caves et distilleries!

Photo 1561Photo 1570

Entrepôt, murs noircis par un champignon lié à l'évaporation de l'alcool, la part des anges

Entrepôt, murs noircis par un champignon lié à l’évaporation de l’alcool, la part des anges

Alambics

Alambics

Bouteilles de 10l

Bouteilles de 10l

Dames Jeanne

Dames Jeanne

Produit fini :-)

Produit fini :-)

Et le plaisir après la visite – dégustation

Photo 1547Photo 1553

Et vous quel est votre avis sur la spécificité du produit Cognac ?

Une réponse à Vinocamp Cognac

  1. Ping : Vinocamp Cognac via @trevesn | Art Wine Food | Vin, blogs, réseaux sociaux, partage, communauté Vinocamp France | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s